engawa 


    info
    
        foyer
        hommage à Ohno Kazuo
        digital soba choko
        dés-œuvres de jeunesse    
        habiter l’exposition
        transfiguration      
        jo ha kyu                      


fanny terno


    info
                  
        les yeux rougis
        reconnaissance des formes
        l’exposition comme jardin
        tokonoma
        sauts de chats       
        tout fou lacan
        4x6 non title event
        pictures


thomas vauthier


    info  
             
        dés-œuvres de jeunesse
        kyoto survey          
        artifices
        protocoles
        digital painting
        minimenta
        diaporama
       


    ︎ - ︎












Tous droits réservés. 2020.

Fanny Terno & Thomas Vauthier.

Reconnaissance des formes

2016, 2020.
Projet de recherche-création.


 


︎ “I wish the sanitizer was streaming out of the dragon’s mouth.” 

Série photographique de capture d’écran traduite aléatoirement de la langue japonaise en français, en utilisant le logiciel Google Traduction, 2020.



Bonne prévention des fleurs

Je ferme mon épée

Je vais l’ouvrir
Je ferai de même

Je ferme le miroir

Vrai
La main

La bonté de Senju
La maladie - défense de chaîne

Image du coronavirus
Bonté de la défense

Eau à la main











Retirez les ornements et laissez tomber

Un nouveau type de coronavirus, comme la maladie, qui empêche la propagation du blé

Veuillez le recevoir à la main
Nous supprimons le contrat
Nous retirons la louche
La louche a été retirée

Nous supprimons l’angoisse

Une chose étrange pour empêcher la propagation de nouveaux types de coronavirus tels que la démence

S’il vous plaît, aimez avec vos mains
















︎ Atlas et ubiquités

Projet de recherche-création “Ubiquités des formes” avec le laboratoire Prospective Images dirigé par l’artiste-chercheure Caroline Bernard, à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et en collaboration avec Jean-Louis Boissier.

Ce projet a fait l’objet d’une publication chez IMMÉDIATS (Semaine 40.16) “Atlas et ubiquités - Tentatives de perception du monde par des formes archétypiques“, d’une expérimentation à Kyoto lors de la Nuit blanche le 1er octobre 2016 à la DDD Gallery dans l’exposition Materiality-Immateriality, Design & Innovation, ainsi que d’une exposition à la galerie Arena, ENSP, nommée Ubiquité (13 - 29 octobre 2016).



L’application Ubiquité développée par le laboratoire Prospectives Images est utilisée pour repérer trois formes précises inspirées de la peinture du moine zen Sengaï Gibon (1750-1837), le triangle, le carré et le cercle. À travers cette recherche de formes premières, on appréhende la genèse du visible pour la restituer sous la forme d’un Atlas.

Ces trois formes – symboles semblent dans leur succession et leur simultanéité une clé de lecture de la structuration du réel que la prise de vue révèle conditionnée par les exigences du programme. Le protocole de prise de vue comprend donc trois phases successives. En premier lieu, l’application scanne le réel. Si le programme reconnaît les trois signes simultanément, la prise de vue est déclenchée. Celle-ci est ensuite doublée par une photographie Polaroïd qui tente de saisir l’aura du lieu grâce à la révélation argentique instantanée in situ. En dernier lieu, l’élaboration d’un atlas, par la mise en regard des images, tente de mettre au jour les structures essentielles du monde.








Exposition Ubiquité, 13 - 29 octobre 2016,
Galerie Arena, ENSP, 16 rue des Arènes, Arles.