engawa 


    info
    
        foyer
        hommage à Ohno Kazuo
        digital soba choko
        dés-œuvres de jeunesse    
        habiter l’exposition
        transfiguration      
        jo ha kyu                      


fanny terno


    info
                  
        les yeux rougis
        reconnaissance des formes
        l’exposition comme jardin
        tokonoma
        sauts de chats       
        tout fou lacan
        4x6 non title event


thomas vauthier


    info  
             
        dés-œuvres de jeunesse
        kyoto survey          
        artifices
        protocoles
        painting digital
        minimenta
        diaporama
       


    ︎ - ︎












Tous droits réservés. 2020.

Fanny Terno & Thomas Vauthier.

4x6 (non title event)

2016-2017.
Série de résidences-expositions.
Arles, galerie du Magasin de Jouet, Fondation Manuel-Riviera Ortiz.



4x6 non title event est une proposition aux étudiants de l’École nationale supérieure de la photographie par Fanny Terno et Barnabé Moinard avec le soutien de l’Association des Étudiants de l’ENSP et de la galerie Le Magasin de Jouets qui s’inspire de l’enseignement élaboré au Black Mountain College.

Là, entre 1933 et 1957 au bord du Lac Eden aux États-Unis une nouvelle pédagogie artistique est née avec pour principes fondamentaux le collectif et l’expérimentation. En 1952, John Cage, Robert Rauschenberg, David Tudor et Merce Cunningham réalisèrent ce que l’histoire allait ensuite appeler happening.

Non Title Event fut le nom original donné à cette forme inédite de production à laquelle chacun prit part quels que soient ses outils - Cage avec la musique, Tudor au piano, Rauschenberg avec des toiles, Cunningham avec la danse.Réanimer ce dispositif , à savoir la mise en commun des expériences et le recen- trage de la pratique et des actions artistiques dans la pensée, c’est renouer avec cette dynamique de partage permettant un champ de possibles élargi.

Avec 4x6 non title event il s’agit pour les étudiants de venir dans la galerie pour y faire des choses. Ainsi pendant un mois vont se succéder au Magasin de Jouets quatre expositions collectives d’une semaine chacune. Quatre groupes de six étudiants vont transformer l’espace en un laboratoire d’expérimentations communes : essais d’accrochages, installations, performances, regards croisés sur les travaux, transversalité des médiums...

La cohérence des travaux et la possibilité de résonances entre eux sont les critères qui ont guidé la formation des groupes. Dans un esprit de collaboration, ces derniers ont tous choisi dans la collection de la galerie une œuvre qui sera à intégrer dans l’exposition.

Peu d’éléments connus d’avance donc - c’est là tout l’intérêt du projet. Il ne reste plus qu’à œuvrer afin de proposer du vendredi au samedi une exposition née d’une gestation de quatre jours. L’espace en construction sera ouvert au public chaque mardi pour donner à voir les travaux en cours d’installation ainsi qu’un aperçu de diverses pra- tiques artistiques contemporaines.

Vernissage des expositions les vendredis 26 février, 4 mars, 12 mars et 19 mars à 19h00.